Vincent Renault

« Je suis ma voix intérieur en travaillent avec cette race. »

Issu d’une famille d’éleveurs, à la tête de l’élevage Selle Français « de la Lande » en Normandie au pied du Mont-Saint-Michel. Retour sur le parcours de ce passionné et de son histoire avec l’Anglo-Arabe. 

𝙿𝚘𝚞𝚛 𝚜𝚊 𝚌𝚑𝚛𝚘𝚗𝚒𝚚𝚞𝚎 “𝙿𝚘𝚞𝚛𝚚𝚞𝚘𝚒 𝙾𝚜𝚎𝚛 𝚕’𝙰𝚗𝚐𝚕𝚘?”, 𝙶𝚎́𝚗𝚎́𝚝𝚒𝚚𝚞’𝙰𝚗𝚐𝚕𝚘 𝚎𝚜𝚝 𝚊𝚕𝚕𝚎́ 𝚊̀ 𝚕𝚊 𝚛𝚎𝚗𝚌𝚘𝚗𝚝𝚛𝚎 𝚍𝚎 Vincent Renault.

J’ai repris l’élevage il y a une vingtaine d’années par amour de la terre et pour suivre le travail effectué par mes parents. J’ai reçu l’héritage de vivre dans un domaine de passion et j’ai appris à aimer et à analyser les différentes performances des chevaux.

J’ai pris goût à voyager et à voir nos chevaux performer dans tous les pays du monde. Je me suis ensuite passionné pour les résultats de souches différentes. Je me suis aperçu très rapidement, que dans les familles de grands chevaux, il y avait toujours un courant de sang Anglo-Arabe. Bien que j’aie déjà du sang dans mon élevage, la race de l’Anglo-Arabe était très intéressante à croiser avec nos Selle Français par exemple.

J’ai par la suite rencontré une personne de Génétiqu’anglo grâce à qui j’ai pu franchir ce cap de travailler avec l’Anglo-Arabe. Chaque semaine, cette personne me tenait au courant de l’évolution de la race de sport. J’ai alors commencé à utiliser l’Anglo-Arabe, Quercus du Maury notamment. L’Anglo-Arabe est un cheval souple, très intelligent avec un vrai rebond de galop et beaucoup de réflexes. Quand on ajoute ces atouts à ceux des bonnes mères Selle Français qui ont déjà concouru à un certain niveau, on obtient des chevaux modernes avec d’excellentes qualités. 

Dans tous les croisements que j’ai effectués avec l’Anglo-Arabe sur des mères Selle Français, j’ai toujours eu de très bons résultats. 

J’ai un lien particulier avec la race car je suis guidé à aller à la rencontre de l’Anglo-Arabe, je suis ma voix intérieure en travaillant avec cette race. 

Genetiqu'Anglo - tous droits réservés.